L'usine de le cannabis est utilisé depuis des milliers d'années par différentes cultures à travers le monde pour traiter diverses affections, y compris la douleur. Récemment, la légalisation et le changement de perspective sur le cannabis ont permis une augmentation de la recherche et de l'utilisation médicale de la plante, en particulier dans le traitement de la douleur chronique. Mais quel type de cannabis est le plus approprié, comment le CBD doit-il être consommé à cette fin et quel est le bon dosage ? Et quel est le bon dosage ? Nous répondons à ces questions ci-dessous.

Quel type de cannabis est utilisé contre la douleur ?

Il existe de nombreuses variétés de plantes de cannabis, mais elles se distinguent principalement par deux types : Cannabis sativa et Cannabis indica. Les deux types contiennent des composés appelés cannabinoïdes, le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol) étant les plus étudiés et les plus connus.

Pour le traitement de la douleur, en particulier de la douleur chronique, les variétés à forte teneur en CBD sont les plus recommandées. En effet, le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, sans produire l'effet psychoactif typique du THC. Bien que certaines personnes puissent bénéficier d'une combinaison de THC et de CBD, en fonction de la nature et de la source de la douleur, le CBD est généralement le composé de choix pour le traitement de la douleur sans effets secondaires psychoactifs.

Comment prendre du CBD en cas de douleur chronique ?

Les CBD peut être consommé de différentes manières, en fonction des préférences de l'utilisateur, de l'affection à traiter et de la rapidité avec laquelle le composé doit agir. Les formes les plus courantes sont les suivantes

Huiles et teintures

Il s'agit de liquides contenant une concentration spécifique de CBD. Ils peuvent être administrés par voie sublinguale, c'est-à-dire en plaçant quelques gouttes sous la langue, ce qui permet une absorption rapide dans la circulation sanguine.

Capsules et pilules

Idéal pour ceux qui souhaitent un dosage précis et qui ne préfèrent pas le goût de l'huile.

Crèmes et pommades

Ils sont principalement utilisés pour les douleurs localisées, telles que les douleurs articulaires ou musculaires, car ils permettent l'application de CBD directement sur la zone affectée.

Vaporisateurs

Ces appareils chauffent l'huile de CBD pour la transformer en vapeur, qui est ensuite inhalée. C'est un moyen d'obtenir un soulagement rapide, même si la durée peut être plus courte que d'autres formes d'administration.

Combien de gouttes de CBD pour les douleurs neuropathiques ?

Déterminer le dosage exact de CBD peut s'avérer difficile, car il dépend de plusieurs facteurs, tels que le poids corporel de l'individu, la concentration de l'huile et la nature de la douleur. La douleur neuropathique, qui résulte de lésions nerveuses, peut être particulièrement difficile à traiter et peut nécessiter des doses plus élevées de CBD que d'autres types de douleur.

Cependant, il est toujours conseillé de commencer par une dose faible et d'augmenter progressivement jusqu'à ce que vous trouviez la quantité qui vous soulage. Par exemple, on peut commencer par 5 à 10 mg de CBD par jour et augmenter par paliers de 5 mg chaque semaine jusqu'à l'obtention de l'effet désiré.

En ce qui concerne les gouttes, il est essentiel de vérifier l'étiquette du produit pour déterminer le nombre de mg de CBD est contenu dans chaque goutte. Si, par exemple, un millilitre contient 30 mg de CBD et qu'il y a 30 gouttes dans un millilitre, chaque goutte contient 1 mg de CBD. Sur cette base, une dose initiale de 5 mg équivaudrait à 5 gouttes.

Le cannabis, et en particulier le CBD, s'est révélé être une option prometteuse pour le traitement des douleurs chroniques. Comme pour tout traitement, il est essentiel de consulter un médecin ou un professionnel de la santé avant de commencer à utiliser le CBD, afin de s'assurer qu'il est sûr et adapté à la condition spécifique de chaque individu.

 

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais