Depuis des millénaires, diverses cultures utilisent le cannabis non seulement comme agent récréatif, mais aussi pour ses puissantes propriétés médicinales. Aujourd'hui, avec la mondialisation et les progrès scientifiques, l'intérêt et la curiosité pour les bienfaits thérapeutiques de la plante ont considérablement augmenté. Nous examinons ci-dessous comment le cannabis est utilisé en médecine, quelles maladies peuvent être traitées avec de l'huile de cannabis et combien de gouttes sont recommandées pour soulager la douleur.

Comment le cannabis est-il utilisé en médecine ?

Le cannabis médical se présente sous différentes formes : fleurs séchées, huiles, teintures, gélules, crèmes topiques, entre autres. Le composé chimique responsable de ses effets thérapeutiques est le cannabidiol (CBD), tandis que le tétrahydrocannabinol (THC) est le principal agent psychoactif.

Le dosage et la forme d'administration dépendent de l'affection à traiter et des recommandations médicales. A titre d'exemple :

  1. Inhalation : Par le biais de vaporisateurs ou en fumant directement la fleur séchée. Cette forme permet une absorption rapide et peut être utile dans des conditions nécessitant un soulagement immédiat, comme la douleur ou les crises d'angoisse.
  2. Oral : Les huiles, les teintures et les gélules sont consommées directement. Cette voie permet d'obtenir un effet prolongé, mais plus long à se manifester.
  3. Sujet : Les crèmes et les pommades sont appliquées directement sur la peau. Elles sont utiles en cas d'affections dermatologiques ou de douleurs localisées.

Quelles sont les maladies traitées par l'huile de cannabis ?

L'huile de cannabis s'est révélée efficace dans le traitement et le soulagement de divers symptômes et maladies :

  1. Douleur chronique : Comme celle associée à l'arthrite, à la fibromyalgie ou à l'endométriose.
  2. L'épilepsie : En particulier dans les formes réfractaires telles que le syndrome de Dravet.
  3. Sclérose en plaques : Aide à réduire les spasmes et la douleur.
  4. Nausées et vomissements : Associé à la chimiothérapie chez les patients atteints de cancer.
  5. Anxiété et dépression : Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, certains patients font état d'un soulagement grâce à la consommation de cannabis.
  6. Maladies neurodégénératives : Comme dans le cas de la maladie de Parkinson ou de la maladie d'Alzheimer, où il peut aider à réduire les tremblements et à améliorer l'humeur.
  7. Glaucome : En réduisant la pression intraoculaire.
  8. Insomnie : Aider à réguler le sommeil.

Il est essentiel de noter que tout le monde ne réagit pas de la même manière, et que si certains patients peuvent ressentir un soulagement, d'autres peuvent ne pas remarquer d'amélioration ou même ressentir des effets secondaires.

Combien de gouttes d'huile de cannabis prenez-vous contre la douleur ?

Le dosage de l'huile de cannabis contre la douleur varie en fonction de plusieurs facteurs : la concentration de l'huile, le poids du patient, le type et la gravité de la douleur, et la tolérance individuelle au cannabis. Il est essentiel de commencer par une faible dose et de l'augmenter progressivement jusqu'à ce que le niveau optimal de soulagement soit atteint, toujours sous contrôle médical.

En règle générale, de nombreux patients commencent par prendre 1 à 2 gouttes d'huile de cannabis à faible teneur en THC une ou deux fois par jour. Ils peuvent ensuite augmenter progressivement la dose tous les deux jours, en observant les effets et en procédant aux ajustements nécessaires.

En cas de douleur chronique sévère, des doses plus élevées peuvent être nécessaires. Cependant, il est essentiel d'être conscient des effets secondaires possibles, tels que la somnolence, les vertiges ou les troubles de l'appétit.

Le cannabis médical offre un éventail de possibilités thérapeutiques. Toutefois, il est essentiel de l'aborder en connaissance de cause et toujours sous la direction d'un professionnel de la santé. Comme tout autre médicament, le cannabis peut être incroyablement bénéfique s'il est utilisé correctement et peut présenter des risques en cas d'abus ou de mauvaise utilisation.

Laisser un commentaire

fr_FR